Comment construire votre processus d’innovation ?

L’innovation est un processus aboutissant à l’exécution d’un ou plusieurs procédés, services ou techniques capables de satisfaire des besoins explicites ou implicites et de susciter une valeur économique, sociétale et environnementale pour l’ensemble des parties prenantes. Le processus inclut également des produits et des activités comme la vente, le marketing et la direction, tout en mobilisant des ressources et en s’imposant dans la régularité.

Alignement du processus d’innovation sur la stratégie d’entreprise

Lors de la création de processus d’innovation, l’idéal est de commencer par passer en revue les orientations stratégiques de son organisation. Un processus qui réussit, quel qu’il soit, est celui qui s’adapte à un contexte et qui s’aligne à une stratégie. Avant tout, un processus d’innovation constitue un arbre de décision, qui vous oblige à décider d’entamer ou non quelques-unes, parmi les étapes de l’innovation. Ces décisions doivent être conformes à votre stratégie afin d’être prises de manière cohérente, réactive et efficace. Le processus d’innovation commence au stade d’identification et de récolte des idées. Il s’agit d’un stade fondamental de la création de processus d’innovation. Au cours de cette phase expérimentale, vous recueillez des idées tout en identifiant des opportunités. Vous aurez à établir un cadre stratégique et sécurisé afin d’obtenir des idées qui pourront être transformées en projets.

Transformation des idées en projets

Dès que le processus d’idéation commence, il est crucial de qualifier les concepts. Pour ce faire, il faut examiner les concepts qui sont susceptibles de présenter des opportunités ou ceux qui ont le potentiel d’apporter une valeur ajoutée. Pour devenir des projets, il faut que les idées soient en phase avec ce que votre entité souhaite proposer au monde. C’est-à-dire, à ses partenaires, ses clients et ses travailleurs. Pour cela, vous pourrez vous rapporter à votre pyramide stratégique. Au terme de ce stade de transformation, vous identifiez un projet d’innovation et la possibilité de création de valeur qui en découle. De là, vous aurez à vous poser des questions sur le niveau de risque et de nouveauté. Dans le cadre de processus d’innovation, lorsque vous rencontrez des idées infructueuses, vous ne devrez pas ignorer leur archive. Ceci est crucial dans la logique de capitalisation des ressources mobilisées et du travail effectué. Établir une mémoire de l’innovation dans une entreprise pourra offrir l’opportunité de réutiliser ces idées plus tard ou de les associer avec des idées émergentes, générant une croissance durable de votre entreprise.

Validation de la viabilité du projet

Vous disposez d’un projet avec son lot de risques et d’objectifs opérationnels, dont la portée a été établie lors de la phase précédente. Pour savoir si ce projet peut être mené à bien, vous aurez à commencer le processus de test ou de prototypage. L’interaction avec tous les partenaires est nécessaire à ce stade du processus innovation pour que les choses se déroulent sans heurts. Par la suite, vous aurez à présenter votre idée à vos partenaires financiers, sous-traitants, fournisseurs, utilisateurs et clients. Maintenant, que votre idée a été vérifiée et que sa viabilité a été établie, vous vous apprêtez à la mettre en œuvre. Pour ce faire, vous devrez adapter votre idée en une solution pratique qui satisfasse les demandes des consommateurs. À ce stade, vous devez mettre en place les connexions et les ressources nécessaires au déploiement. Votre processus d’invention est sur le point de s’achever. Vous avez dû prendre certaines décisions et renoncer à d’autres dans chacune des phases précédentes. Chaque étape peut être considérée comme une mue qui vous oblige à revêtir de nouveaux vêtements et à adopter de nouvelles traditions. La dernière phase est le déploiement d’une solution pour la création de la valeur. Cette phase est plus importante, car c’est à ce moment-là que votre projet rejoindra officiellement le marché.

Les services offerts par les cabinets de ressources humaines à Toulouse
Travailleurs handicapés : quelles attentions spécifiques leur porter ?