Le bien être au travail passe également par une alimentation saine et équilibrée

Publié le : 22 juin 20204 mins de lecture

Le droit à une alimentation sûre fait partie des droits fondamentaux de chaque personne parce que la nourriture est essentielle à la vie de tous. Dans la vie quotidienne, le milieu du travail peut aider les employés à adopter de bons choix alimentaires puisque l’environnement de travail influence sur la santé et les choix alimentaires des employés par l’intermédiaire des repas servis dans la cantine ou des collègues. Sans oublier que les risques qu’apporte une mauvaise alimentation au travail est que cela nuit à la productivité des employés et aux bénéfices de l’entreprise.

Quelles sont les obligations des employeurs face à l’alimentation des employés ?

L’alimentation au travail est plus qu’importante. L’environnement de travail a bien évidemment son lot d’obligation face à la bonne alimentation de ses employés. Si plusieurs lois tournent autour du fait qu’il est interdit de manger dans son lieu de travail et que l’employeur se doit d’offrir une salle spéciale pour permettre aux employés de manger sur une table, la vraie signification est que pour manger sainement l’employeur se doit d’offrir aux employés les meilleurs des conditions possibles pour que cela soit vraiment bénéfique pour leurs santés.

Quels sont les avantages d’une alimentation saine au travail ?

Une bonne alimentation au travail permet aux employés d’être plus productifs puisque le type et la qualité des aliments consommés agissent sur l’activité mentale, mais aussi sur la durée de l’effort intellectuel et physique. Sans parler du fait qu’une bonne alimentation réduit les risques de cardiopathie, de diabète, d’obésité, d’ostéoporose et de certains cancers. Une alimentation saine permet également aux employés d’être plus concentrés puisqu’elle permet d’apaiser le stress et de redonner force et vitalité.

Est-ce qu’il est compliqué de manger sainement lorsque l’on n’a pas le temps à cause du travail ?

Manger sainement n’est pas très compliqué, un repas équilibré doit seulement contenir au moins un légume, un produit céréalier à grain entier, une petite portion de viande ou légumineuses et un produit laitier ; le plus important est qu’il faut au moins manger un fruit par repas et qu’il est aussi recommandé comme collation. Lors d’un repas au travail, il ne faut jamais manger trop vite et surtout il faut privilégier l’utilisation de vrais couverts et de manger avec des collègues pour avoir de l’appétit. Après avoir mangé, il est impératif d’aller faire une petite marche d’au moins quinze minutes pour faciliter la digestion avant de reprendre le travail.

Intégrez des pratiques de psychologie du travail pour renforcer votre équipe en Vendée
Stratégie de QVT : comment impliquer les employés dans la démarche et favoriser leur engagement ?

Plan du site